Comment garder la joie en rentrant de l’école ?

Comment garder la joie en rentrant de l’école ?

Comment garder la joie en rentrant de l’école ?

Alors que vous retrouvez votre enfant fatigué, de mauvaise humeur, ou plein d’envie de jouer après l’école !

L’après 4 heures peut apporter une bonne dose de stress et tourner à la galère… ou être un joyeux moment, que choisissez-vous ?

Être Heureux en famille, ça passe par la joie en rentrant de l’école !

Alors…

Comment faire pour que l’après 4 heures soit relax ?

Accueillir l’enfant joyeusementComment garder la joie en rentrant de l'école ?

Tout d’abord chère maman, cher papa… préparez-vous positivement à ce moment clé où vous retrouvez votre enfant.

Avez-vous déjà été accueilli par quelqu’un en état de stress, absorbé par ses émotions, peu présent ou peu attentif à votre arrivée ?  Souvent, si vous êtes accroché à votre téléphone ou en pleine conversation avec d’autres parents… votre enfant ne se sentira pas accueilli et à ce moment où il vous retrouve, il l’exprimera avec ses moyens : parfois en râlant, en se renfermant, en insistant, en pleurant… et c’est parti pour un moment de galère.

Quand vous êtes absorbé par un élément extérieur, vous n’y pensez pas.  Mais vous savez au fond de vous combien un accueil chaleureux peut faire du bien.  Et pour votre enfant aussi, être accueilli avec le plus grand sourire sincère peut faire changer instantanément son état inté-“RIEUR”.  Comme dans beaucoup de familles, il m’est arrivé que la relation avec l’un ou l’autre de mes enfants soit un peu plus difficile.  Et dans ces périodes là, j’ai expérimenté de l’accueillir particulièrement bien au retour de l’école.  En deux ou trois jours, l’enfant est redevenu beaucoup plus positif.

Les petits trucs pour accueillir votre enfant et garder la joie en rentrant de l’école :

avoir les bras disponibles pour l’accueillir par un geste de tendresse, juste le toucher, ou lui proposer de le décharger de ce qu’il a en mains,

le regarder droit dans les yeux avec le sourire,

– accueillir ce qui est tel que c’est… prendre un peu de recul si nécessaire, et dites-lui que vous êtes content.e de le.a retrouver,

ça semble trop simple ? essayez !!

Quand l’enfant retrouve ses parents, il peut exprimer, parfois maladroitement le stress qu’il a emmagasiné toute la journée.

Et parce qu’un enfant “difficile” a toujours quelque chose à dire, vous aimerez peut-être trouver des idées sur  http://www.yapaka.be/enfantdifficile

C’est clair que si vous avec vécu une journée stressante et fatigante, cela peut sembler “encore un effort” à faire, mais vous verrez très rapidement les bénéfices qui vous allégeront ce moment critique qu’est la fin de journée en famille.

Dès aujourd’hui, expérimentez-le, quitte à forcer votre sourire quelques jours…

Planifiez la soirée : l’enfant se sent en sécurité dans un cadre

Une fois rentrés à la maison, dites-lui, d’une voix posée et calme, comment va se passer la fin de la journée.  C’est plus facile pour lui de se mettre dans un certain cadre : quelle collation et la durée de la pause, une petite préparation ludique avant les devoirs, puis les devoirs, si vous prévoyez du temps pour jouer, pour des partages ou encore pour des révisions, l’heure à laquelle il filera à la salle de bains et mettre son pyjama, à quelle heure vous vous retrouverez pour le repas du soir, et enfin pour le dodo.  Et bien sûr, pensez à annoncer les extras : quand vous partez, quand il y a de la visite, quand ils ont une activité, s’ils doivent s’y préparer, etc.

Par exemple : pendant que je prépare le repas, tu fais tes devoirs et puis tu me montreras ce que tu as déjà lu/étudié.

6 astuces pour que les devoirs se fassent dans la joie et rapidement au retour de l’école

La vie est bien faite : un enfant en joie a soif d’apprendre, c’est sa nature !!  Il est curieux et aime découvrir le monde.  Seulement voilà, très vite, dans notre société, cette motivation décline et faire les devoirs amène souvent une lourdeur qui nous éloigne de la joie en famille !

 

Voici 6 astuces pour faire les devoirs facilement

Suivre ces astuces va vous permettre de rebondir et de transformer cette difficulté en moment agréable.Se préparer à faire les devoirs : relax

– buvez un verre d’eau avec lui avant de commencer les devoirs.  Les jus et boissons sucrées sont à utiliser en extra, car seule l’eau désaltère, aide à voir clair et à éliminer le stress.

– une petite pause assis sur ses mains et en respirant calmement va l’aider à se concentrer : alors installez-vous confortablement et posez vos mains sur les plis des fesses, et demandez-lui ce qu’il ressent quand il le fait aussi.  Souvent, l’enfant s’assied sur ses pieds et c’est une façon très intuitive de s’aider à rester attentif.  Qu’il soit dyslexique ou non, cela peut vraiment le soutenir pour rester concentré et mieux comprendre.

– dites à votre enfant que les devoirs seront vites et bien faits aujourd’hui et que ça va être facile,

– demandez-lui de regarder tout ce qu’il a à faire : il aura une vue d’ensemble et vous aussi.  Il ne peut pas rester “bloqué” plus de quelques minutes sur une matière, surtout s’il en a d’autres à revoir,

Viser l'autonomieaccompagnez votre enfant jusqu’à ce qu’il se sente autonome : demandez-lui de vous expliquer ce qu’il doit faire.  Et à chaque fois qu’il s’arrête, demandez-lui ce qui lui est demandé.  Rester à l’arrêt trop longtemps fait diminuer sa confiance en lui. Et à l’opposé, si les parents donnent les réponses (trop vite), cela les empêche de chercher et de se sentir valorisé et confiant.  Encouragez-le à lire et à étudier à voix haute.

– appréciez son attitude positive et les résultats rapides obtenus, même s’il y a encore des progrès à faire.  Dites-lui qu’il est fort pour faire ses devoirs et que vous avez confiance en lui.  Que ses progrès sont magnifiques.  Cela enclenchera une attitude toujours plus positive.

Un réel moment plein d’attention, une clé pour être heureux en famille

Loin de votre écran, du téléphone, de la télé, des courses… accordez chaque jour un moment de qualité à votre famille : par exemple, quand vous préparez le repas avec votre enfant, ou si vous lui proposez de préparer le pain, ou de jardiner avec vous.  Donnez-lui l’occasion de contribuer aux tâches pour la famille, c’est très valorisant.

Cela vous demande une grande disponibilité physique et émotionnelle !  le guide “6 Gestes simples pour faire fondre les émotions” vous y aidera pas à pas.  Vous trouverez le lien pour le recevoir, juste en bas de cet article.

Des moments de qualité pour être heureux en famille

Apprenez à votre enfant à faire son bilan de la journée avant de dormir

Au moment du coucher, il est bon de passer en revue notre journée et d’en faire le bilan, de voir comment mieux faire à la prochaine occasion.  C’est l’occasion de vous remémorer comment vous avez pu rester joyeux depuis le matin, et particulièrement après l’école.   Apprenez à votre enfant à le faire aussi.  Les premières fois, guidez-le dans ce nouvel exercice… puis quand il est couché, laissez-lui le temps de digérer tout ce vécu.  Petit à petit, il apprendra à vous laisser vivre la soirée en toute tranquillité.  Cela vous permettra de faire vptre introspection.  Et c’est une excellente habitude pour clôturer la journée dans la joie et vivre heureux en famille.

Je vous souhaite des après quatre heures de plus en plus agréables dès les prochains jours, et vous retrouve la semaine prochaine avec grand plaisir.  Nous verrons quelques astuces pour passer plus facilement à l’action dans tous les domaines de votre vie.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 6
    Partages